Que peut-on savoir de l’histoire du tricot ?

Publié le : 03 janvier 20225 mins de lecture

Le tricot est un art très ancien qui s’est transmis de génération en génération. Aujourd’hui, il est devenu un loisir, mais aussi une mode. Mais que peut-on savoir sur son histoire ?

L’histoire du tricot !

Il est difficile de définir avec précision, les origines exactes du tricot. Néanmoins, les plus anciens accessoires de tricotage semblent dater du 3ème ou 4ème siècle selon les historiens. En effet, les archéologues ont retrouvé des aiguilles en os et des chaussettes tricotées dans certaines tombes en Egypte. Et selon eux, ces articles datent de cette période.

Théoriquement, le tricot a été introduit dans les pays européens comme la France et l’Espagne après les invasions arabes du VIIIe siècle. Puis les nomades ont apporté cet art en Europe du Nord. À cette époque, les accessoires utilisés étaient des aiguilles en bois ou en os et une pelote de laine geante. Plus tard, le tricot est arrivé en Finlande et en Norvège.

Depuis le 14e siècle, le tricot est devenu une activité commerciale en France. En effet, les artisans de l’époque fabriquaient des gants ou des bonnets. Ce commerce était très florissant durant cette période. C’est également durant ce siècle que le terme  » bonnèterie  » est né. Au XVIe siècle, plusieurs petites entreprises de tricotage regroupant des artisans indépendants apparaissent. Cependant, le rendement et la production étaient assez faibles car les bonneteries fabriquaient ces articles à la main. William Lee a inventé la machine à tricoter en 1589. On dit qu’il en a eu l’idée en cherchant un moyen d’aider sa femme qui tricotait à la main. Cette invention a permis au monde du tricot d’entrer dans la mécanisation. Au début de sa création, la machine ne pouvait confectionner que des chaussettes et des bas. Cette invention a connu un grand succès en France, grâce à plusieurs commandes passées par Henri IV. Pour en savoir plus sur l’histoire du tricot, de la laine et des fils, vous pouvez vous rendre sur histoiresdelaine.fr.

Le tricot au fil des ans !

Malgré l’existence de la machine à coudre, cet outil restera pendant longtemps un objet de luxe, qui n’est pas à la portée de tous. Par conséquent, de nombreux tricoteurs et artisans ont continué à coudre à la main. Les machines à tricoter sont créées à Troyes en 1746 pour donner du travail aux pauvres dans les hospices. Vers la fin du XVIIIe siècle, certains bonnetiers s’installent dans des villes où il existe des industries textiles. En particulier, la draperie, la couverture ou le tissage. A cette époque, les entreprises textiles utilisant des machines à coudre se développent en France. Plus précisément, à Nîmes et à Lyon.

Le monde du tricot a connu une grande évolution grâce à l’existence de la machine à coudre. Et pourtant, le tricotage à la main est resté une mode au 18ème siècle dans l’aristocratie. C’est pourquoi l’art du tricot est enseigné dans les écoles et les instituts au cours du 19e siècle. Ce n’est qu’en 1850 que les fils de laine colorés ont été créés. Vous pouvez consulter l’histoire de la laine sur internet. 

Le tricot aujourd’hui !

Contrairement aux autres arts qui se sont effacés au fil des siècles, le tricot est toujours pratiqué aujourd’hui. Et l’histoire du tricot n’est pas perdue après tous ces siècles. On peut même dire qu’il est toujours à la mode. En effet, les vêtements et accessoires tricotés tels que les bonnets et les écharpes sont toujours portés en hiver. De plus, cet art est devenu un loisir accessible à tous. Que ce soit pour les hommes ou les femmes. Certains instituts continuent à garder cette tradition datant du XVIIIe siècle, en apprenant aux enfants à coudre à l’école. Il existe de nos jours des tutoriels de tricot sur internet qui facilitent l’apprentissage de cet art. On peut même trouver des vidéos ou des articles qui permettent de se faire une idée tricot avec reste de laine.

Plan du site